river monster

Publié le par carno-fishing-report

 

 

 

 

 MG 3964

 

salu à tous apres de long mois d'absence sur mon blog par manque de temps je prend un peu de temps  cet apres midi pour vous comptez mon séjour en sarthe avec charly vaudolon à la découverte de cette région avec un objectif simple: SILURE

 

 

Nous partons donc le vendredi soir de notre cher normandie pour 2H30 de route, nous avalons tranquillement les kilomètre,

nous arrivons sur le premier bief, la mayenne, je rejoins mathieu pour l'aider à prendre quelque brème au feeder qui nous servirons ensuite pour la bouée du soir, charly met le bateau à l'eau nous chargeons le matos est c'est partie en compagnie de romain et son accolite, les lignes sont tendu le camps installé plus qu'a attendre, le premier cassant pète peu de temps après je cours pour ferrer gros rush ... cassé direct, problème de noeud ou de tresse je ne sais pas nous la retendons rapidement, la nuit commence à tomber et nouveau départ, on entend "splash" de l auttre coté mathieu ferre énérgiquement pendu c'est un petit silure mais le premier qui viendra nous rendre visite

 

MG 3923

 

après ça plus une touche sauf pour le camps d'a côté ou romain et son pote taperons  deux très beau poisson 176 et 174.

La nuit est fraiche nous nous couchons donc pour être ne forme le lendemain...

 

le lendemain nous nous levons de bonne heure pour essayer une petite dérives très vite le premier départ ne ce fait pas attendre pour charly après un beau combat le poisson est a bord 1M17 pas gros pour certains spécialistes du silure mais qu'importe il nous suffit amplement à nous redonner le sourire après une soirée bouée difficile.

 

MG 3929

 

 ensuite charly et thieu doivent partir, charly me prête gentiment son bateau pour la journée, le frère de romain, me rejoins pour une petite pêche au feeder car nous sommes en rade de vif, après une bonne heure et les mains qui puent la brème nous somme prêt a en découdre, nous remonttons dans le bateau et décidons de pêcher un cul de barrage avec un très beau contre courant, nous déposont les bouchons et nous les laissons trainer à une 20aine de mètre derrière le bateau

 pendant que Lou surveille les bouchons je monte un fireball avec une grosse brème et pêche sous le sondeur avec quelque coup de clonk, très vite beaucoup d'écho mais entre deux eaux , donc sans doute des poissons actif j'en repère un beau bien marqué au dessus du fond je monte le fireball dessus mais sans résultat je donne un petit coup d'éléctrique pour que l'un des vifs au bouchon passe à proximité de cette écho, ni une ni deux mon bouchon s'enfonc net, touche très brutale, je m'empare de la canne je ferre puissament c'est pendu et c'est jolie, après un combat puissant le poisson ce laisse approcher il est superbe je tiens mon nouveau record nous le issons à bord, 1M54 sur la toise je suis au ange et je ruine mon tee shirt ih ih

 

MG 3941 

MG 3939

 

 

après une séance photo retour à l'eau avec tout le respect que ce poisson mérite,

 

ensuite calme plat nous enchainons les dérives rive gauche droite au milieu sans résultat le soleil tape fort, je pense que les poissons sont au frais sous les arbres ou a proximité nous nous rapprochons d'une rive bien fourni en frondaison végétale, je fais en sorte grâce à l'éléctrique que les vifs passent très prêt des arbres, première essaie le bouchon de Lou s'emballe puis s'enfonce en direction des arbres, ferrage et c'est pendu, il n'ai pas gros certe mais il fait bien plaisir après des heures de vide.

 

 glanus 3949

 

à chaque fois une foule de kayak et autres embarcations s'arrête pour poser des questions sur ce poisson qu'ils n'ont pas l'habitude de croiser très vite le même constat, le publique français est vraiment mal informé sur ce poisson... Nous leurs expliquons brièvement les moeurs de ce poisson puis viens le release toujours un grand moment pour un pêcheur de revoir son poisson en bonne état regagner les profondeurs de la rivière, les touristes comprennent alors vite qu'il n'ai pas si nuisible que ça.

 

glanus 3953glanus 3957

 

ensuite il est temps de rentrer charly est revenu et nous sommes à cours de vif, c'est repartie pour un peu de feeder pour être opérationnelle pour la dérives du soir, un gentis compagnon à palmes viendra nous rendre visite.

 

glanus 1146

 

Les vifs sont prêt le soleil baisse , c'est partie pour une soirée dérives, la poisse nous gagne nous manquons nos touches, décroche, casse alors que sur le bateau de romain ça enchaine dur ;)

 

MG 3961MG 3962

 

Nous rentrons déçu, fatigué mais assez content nous avons eu une belle journée, nous partons direction, la casa de charly à l'autre bou du département, après un bon repas nous nous endenrmons avec l'espoir de taper un gros le lendemain..

 

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner nous changeons de rivière cette fois ci la sarthe, nous faisons quelques coup de leurres en attendant mathieu, quelque perches et un aspe de louper pour moi, une attaque de fou furieux bref mathieu nous rejoins enfin, le bateau chargé nous nosu dirigeons vers un bief inconnue des deux compères nous trouvons une petite place devant une ile ou la rivière ce sépare en deux avec un bonne fosse devant l'ile bref nous établissont rapidement le camps et commençons à pêcher au feeder, premire demi heures très calme puis les plaquettes s'enchaine rapidement rien de très gros mais nous ferrons avec, le soleil commençent à baisser il est temps de tendre nos lignes.

 

MG 3971 

 

 

 

MG 4388MG 4387

 

 

MG 3972

 

nous sommes installé, apéro chips et raviolit au menuMG 4386

 

nous n'avons pas le temps de toucher à nos raviollis que très vite le premier cassant péte franchement... bam !!!!!! c'est pour mathieu, premie poisson de la soirée qui nous donne le morale pour la suite

 

MG 4391

 

nous le relachons très vite, hop nouvelle brème nouveau cassant la ligne est vite retendu, quand soudain... spash !!!!! ma canne est en trois sur le piquet je me précipite pour ferrer pendu !!!!! second poisson plus jolie que le premier après quelque minute de combats nous voyons ses moustaches fendre la surface il est correct, 1M28 sur la toise

 

MG 4399MG 4405

 

retour à l'eau, ré eshage de petite plaquette re tendage et nous sommes prêt pour le prochain MG 4408

 

 bim ! c'est repartie sur la mienne combat de malade filmé par charly obligé de rentrer dans l'eau pour contrer des rush surpuissant de l'animal; il est enfin à bord 145 génial nous sautons partout c'est l'euphorie sur le camps malheureusement l'apn à beuger et je retrouve pas les photos de la bête mais par contre nous l'avons dans la caméra :), le reste de la soirée fut "assez" calme un départ louper pour mathieu et charly fera le big fish ah ah un silurions de 70 cm environ bref il ce fait tard nous rangeons les lignes et le matos et hop au lit, le lendemain nous nous levons aux aurores pour pêcher aux leurres nous chargeons et déchargons le bateau et c'est partie, très vite je rentre une petite perche puis je dépique un petit brochet de 40 cm en bait finess c'était assez cool surtout une attaque à vue, puis c'est autour de charly d'être pendu sur quelques choses de plus costaud aux leurres souple en linéaire qui ce décrochera dans les premiers rush , la tronche de l'hameçon et le mucus sur le bas de ligne nous font très vite penser à un glane, puis tout à coup à deux mètres du bord mathieu ferre puissament la canne est plier, silure direct !!! sur l ardito c''est du sport après un long et gros combat la bête ce rend 1M35 sur la toise !!

glanus 1150glanus 1149

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la matinée passe vite sans autre touche nous décidons de rentrer pour le diner, après un copieux repas nous retournons avec charly faire quelques brèmettes pour le soir mais sans résultat aucune baveuse à l'horizon par chance en allant à la mise à l'eau des pêcheurs au coup nous dépanne leurs brème elles sont très petites mais elles feront le taff, direction le loir cette fois ci, nous tendons les lignes et commençons à dériver premier départ pour charly pendu !!!!! aprs un jolie combat le poisson ce rend 1M17 encore sur la toise décidement il est abonné à cette taille mais bon la soirée débute bien

glanus 1159

 

release dans les régles puis nous continuons notre recherche de monsieur glane,

 

nous arrivons dans un virage et d'un coup nous voyons un très gros écho au dessus du fond, je dis à charly "c'est un block et il est actif vue ça tenue dans la couche d'eau" d'un coup mon bouchon s'enfonce dans les profondeurs et tout de suite la résistance est important, y'a du monde au bout du file, pendant que le poisson remonte le courant en me ruinant le dos charly le suit à l'éléctrique, ma canne est à deux doigts du point de rupture

glanus 1160

 

après une bonne dizaine de minute que les internautes ont pu suivre en live sur fb le poisson est enfin à bord il est énorme enfin je viens d'exploser mon record de l'avant veille, 1M73 sur la toise c'est le bordel sur le boat nous éclatons de joie faire un tel poisson avec des vifs à sandres c'est impensable je suis sur que c'est celui aperçut au sondeur juste avant

, sans suit une séance photo pour immortaliser la bête

 

glanus 1164glanus 1168

 

glanus 1174glanus 1175

 

il est temps de relacher notre compagnon, après cette montée d'adrénaline collective il reste deux petites plaquettes je le montent toute les deux pendant que charly remonte la rivière pour refaire un passage dans un virage devant un camping ou nous avions eu l'heure d'avant quelques touches

 

je lance le bouchon je me retourne fume une clope quand tout à coup.. plouff !! le voila repartie de plus belle je m empresse de ferrer c'est encore un gros !!!! combat encore plus aggressif que celui d'avant, après une lutte interminable et deux vertebres de mon dos le poissson fend enfin la surface il est encore très jolie,, nous nous rapprochons sur la berges ou deux touristes allemands étaient la ébaillit par la vision d'un tel poisson, nous le mesurons devant eu 1M72 le petit frère lol, ensuite séance photo collectiveglanus 1182glanus 1177

 

nous le relachons rapidement par la suite et il est déjà temps de rentrer, ce fut un petit week end de folie j'aurais aimer rester plus mais je devais absolument repartir le lendemain chez les normands, voilà merci à charly de m'avoir permis de faire ce brin de chemin avec lui merci à ta famille pour l'accueil et l'ambiance chaleureuse, j'éspère avoir le temps de revenir très vite..

 

à la prochaine carno.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article